rue des Abbesses (18ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




   Origine/histoire de la rue


Cette voie de l'ancienne commune de Montmartre figure à l'état de chemin sur le plan de Jouvin de Rochefort (1672). Précédemment rue de l'Abbaye et plus anciennement encore rue de la Cure, elle fut classée dans la voirie parisienne par un décret du 23 mai 1863. Un arrêté du 26 février 1867 lui donna son nom actuel en honneur des abbesses de l'abbaye de Montmartre fondée par Louis le Gros en 1155.

La place des Abbesses et le passage des Abbesses ont la même origine.

  Découvrez cette rue en vieilles photos

 
Découvrez les meilleurs livres sur Paris
 


rue des Abbesses - agrandir le plan

 

Cette voie très ancienne longeait autrefois les dépendances de l'Abbaye de Montmartre fondée par Louis-le-Gros et la reine Adélaïde son épouse en 1133 sur l'emplacement d'une chapelle qui existait déjà en 1096. Elle a été appelée rue de la Cure (du mot Curé) puis rue de l'Abbaye; depuis 1867 elle a reçu le nom de rue des Abbesses.

L'abbaye fut évacuée en 1792 sur un ordre signé Billaud-Varennes et vendue comme bien national en 1794. L'Eglise paroissiale devint successivement un magasin d'armes, un temple pour les fêtes patriotiques et une salle d'assemblée pour les électeurs de la section. Le nom actuel lui vient des abbesses de Montmartre. Les dernières abbesses depuis 1699 furent : Bernardine-Thérèse Gigaul de Bellefond, décédée en 1717; Marguerite de Rochechouart de Monpipeau (1727); Louise-Emilie de la Tour d'Auvergne; Catherine de la Rochefoucault (1737-1760) et Marie-Louise de Laval, duchesse de Montmorency. Cette dernière fut condamnée à mort et exécutée le 21 juillet 1794 à la place de la Barrière renversée (aujourd'hui place de la Nation). Les noms de ces cinq abbesses ont été donnés à des rues voisines du 9ème arrondissement.

Nouveau Dictionnaire Historique de Paris, Gustave Passard (1904)

 

   Choses à voir, à faire


Novembre 2012 : les petits commerces ferment peu à peu. Les loyers mensuels pouvant monter jusqu’à 2.500 €, seules les grandes enseignes peuvent s’installer, au grand dam des riverains - Le Parisien

 
 
19 - L'église Saint-Jean de Montmartre, architecte Anatole de Baudot (1894-1904).
 
 
26 - Le graveur et peintre Honoré Daumier (1808-1879) a habité à cette adresse en 1862. L'année suivante il déménagea pour le 20 boulevard Pigalle, aujourd'hui le n°36 du boulevard de Clichy.

Aujourd'hui la rue Daumier, dans le 16ème arrondissement, porte son nom.

 
 
31 - Le Théâtre des Abbesses, annexe montmartroise du Théâtre de la Ville.

 

rue des Abbesses - Paris 18ème

L'église Saint-Jean de Montmartre

 
rue des Abbesses - Paris 18ème

Une ambiance bon enfant de moins en moins présente, rue des Abbesses...

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook