Suivez Paris_rues sur Twitter

Suivez parisrues.com sur Facebook


   La rue Affre - 75018



Cette ancienne voie de la commune de La Chapelle s'est d'abord appelée rue d'Alger. Elle fut classée dans la voirie parisienne par un décret du 23 mai 1863. Un autre décret, du 24 août 1864, lui donne le nom du prélat et archevêque de Paris blessé mortellement sur les barricades, Denys Auguste Affre (Saint-Rome-de-Tarn, le 27 septembre 1793 - Paris, le 27 juin 1848).

 
"Précédemment appelée rue d'Alger, elle reçut par décret du 24 août 1864 le nom de Mgr. Denis-Auguste Affre, archevêque de Paris, tué accidentellement le 26 juin 1848 sur une barricade du faubourg Saint-Antoine où il était allé porter des paroles de conciliation. Ramené à l'Hôtel Chenizeau, alors palais épiscopal, 5 rue Saint-Louis-en-l'Ile, il expira le 27 juin à l'âge de 54 ans en prononçant ces mots "Puisse mon sang être le dernier versé". Son corps repose à Notre-Dame dans un monument exécuté par Debray en 1865, dont la construction avait été votée en 1848 par l'Assemblée nationale. - Aux 9 et 11, Chapelle Saint-Bernard - au 13, Maison de secours (Assistance publique)."

Nouveau Dictionnaire Historique de Paris, Gustave Pessard, 1904

 


rue Affre - agrandir le plan

 

 

 

 
4 - Restaurant Le Tout-Monde

Cuisine française, bar à vin

 

rue Affre - Paris 18ème

 

Vue de la rue Affre

 

rue Affre - Paris 18ème

Monseigneur Denys Auguste Affre