rue Caroline (17ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




   Origine/histoire de la rue


Cette rue, ouverte en 1833 et située jusqu'en 1860 dans l'ancienne commune des Batignolles, porte le prénom de la femme d'un des anciens propriétaires.

 
Découvrez les meilleurs livres sur Paris
 

 

 
"(...) Et ne sommes-nous pas encore beauoup plus étonnés en apprenant que Barrès, après son mariage, habita rue Caroline? Il avait loué, au 11, un hôtel aujourd'hui disparu et qui était la propriété d'Eugène Letellier, directeur du Journal (...) C'est donc entre les murailles grises de ce coin sans grâce des Batignolles que Barrès fut le philosophe du Culte du Moi (1888-1891 ) et du Roman de l'Energie nationale (1897-1902), "ce pâle César aux tempes de femme" dont parle Maurras, et qu contemple de son banc de député le cloaque parlementaire. (...)"

Pigalle 1900, André de Fouquières, 1955.

 


rue Caroline - agrandir le plan

 

   Choses à voir, à faire



 
4 - Ici habita, vers 1900, le peintre Abel Truchet (1857-1918).

Aujourd'hui, la rue Abel-Truchet, juste à côté, porte son nom.

 
 
11 - L'écrivain et homme politique Maurice Barrès (1862-1923) habita ici.

Aujourd'hui, la place Maurice-Barrès (1er arrondissement) porte son nom.

 

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook