rue Cassini (14ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




rue Cassini - Paris 14e

   Origine/histoire de la rue


Anciennement la rue s'appelait rue des Deux Anges. Elle a aussi porté les noms de rue Maillet, rue des Deux Maillets, rue des Charbonniers en 1620, et rue Cassini en 1790. Elle existait au 17ème siècle et figure à l'état de chemin sur le plan de Jouvin de Rochefort.

Son nom fait référence à Jean Dominique Cassini, dit Cassini Ier (Perinaldo, Italie, le 8 juin 1625 - Paris, le 14 septembre 1712), un astronome et ingénieur français d'origine italienne, fondateur de l'Observatoire qui se trouve juste à côté.

 


rue Cassini - agrandir le plan

 

rue Cassini - Paris 14e

"La porte rouge", rue Cassini n° 5
© Frk2010 - 08/2009

 
rue Cassini - Paris 14e
 
rue Cassini - Paris 14e

Immeubles n° 3 bis et n° 5

 
rue Cassini - Paris 14e

Immeubles n° 7,9 et 11

   Choses à voir, à faire


 
1 - C'est ici que Honoré de Balzac s'installe en mars 1828, au moment où s’écroule son entreprise de fonderie de caractères d’imprimerie. Il s’agit de disparaître de la vue des créanciers, sous le nom de M. Surville (le nom de son beau-frère et de sa sœur Laure). La rue Cassini est l’adresse principale de Balzac jusqu’à septembre 1837 (l’immeuble d’aujourd’hui est plus récent)1. C’est celle qui le voit se métamorphoser en un écrivain reconnu et où il entreprend en particulier la Comédie humaine.

 
 
2 - Alain-Fournier habita quatre ans au quatrième étage. C’est en effet ici que, le 26 mars 1910, se sont installés M. et Mme Fournier, instituteurs de la ville de Paris, avec leur fils Henri qui va bientôt se faire connaître sous le pseudonyme d’Alain-Fournier en publiant son premier et unique roman qu'il écrivit, de 1910 à 1913, Le Grand Meaulnes.

 
Une plaque en mémoire d'Alain-Fournier a été posée le 21 novembre 2006 : "Ici Alain-Fournier (1886-1914) a écrit Le Grand Meaulnes avant de disparaître sur les Hauts-de-Meuse le 22 septembre 1914. "Je cherche quelque chose de plus mystérieux encore...".

rue Cassini - Paris 14e

  Toutes les plaques du 14ème arrondissement

 
 
5 - Le peintre et sculpteur Jean-Paul Laurens (Fourquevaux (Haute-Garonne), le 28 mars 1838 - Paris, le 23 mars 1921), occupait ici un atelier où André Gide et Charles Péguy lui rendaient visite.
 
 
6 - Une ancienne dépendance de Port-Royal du 17ème siècle avec une jolie cour, où le philosophe Alain résida
 
 
8 - L'avocat et journaliste Robert-Jean Longuet, (1901-1987) petit fils de Karl Marx, compagnon du Général de Gaulle pendant la Deuxième Guerre mondiale, a vécu ici jusqu'à sa mort. Il a écrit Karl Marx, Mon Arrière-Grand-Père.
 
 
12 - Un immeuble art-déco de l'architecte Charles Abella, construit en 1930-1931, dépouillé de tout ornement superflu, comme c'était préconisé par les architectes d'avant-garde tels que Le Corbusier, Robert Mallet-Stevens et Pierre Patout dans les années 1930. L'immeuble est inscrit aux monuments historiques.

 
Jean Moulin aurait habité quelques mois avant son arrestation dans l'atelier du deuxième et troisième étage.

 

rue Cassini - Paris 14e

© Eric Pringels, janvier 2008

 
rue Cassini - Paris 14e

Un bas-relief art-déco en bas de l'immeuble du n°12

 
rue Cassini - Paris 14e
 
rue Cassini - Paris 14e

Hôtel Simon (Lucien Simon, artiste-peintre) (1906)
© Laurent Ruamps - 09/2012

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook


LaFourchette_visuel009_160x600.gif