rue de La Baume (8ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               


   Origine/histoire de la rue


Rue ouverte en 1858 sur les terrains appartenant au marquis de La Baume-Pluvinel.

 

   Choses à voir, à faire

La rue était bordée de beaux hôtels particuliers, dont plusieurs ont toutefois été détruits (voir plus bas) et remplacés par des immeubles modernes. Au sud, la rue était en partie bordée par les jardins de l'hôtel de Ségur.

 
1 - Le diplomate, historien, essayiste, académicien (élu en 1928) et Grand Officier de la Légion d'Honneur, Maurice Paléologue (né à Paris le 13 janvier 1859 - mort à Paris le 18 novembre 1944) habita cet endroit.
 
2 - Hôtel de La Baume Pluvinel - ancienne résidence des familles La Baume Pluvinel et Villiers de La Noue au 19e siècle. Décors peints conservés.
 
5 - Hôtel du duc de Montesquiou-Fézensac (bâtiment détruit)
 
7 - Hôtel en style néo-classique de l'astronome Aymar de La Baume Pluvinel (1860-1938), où s'est éteinte sa mère, la marquise de La Baume Pluvinel, née Labay de Viella, le 7 juillet 1893.
 
11 - Hôtel de l'industriel Louis Renault (1877-1944) (bâtiment détruit).
 
15 - L'historien de Napoléon et académicien (élu en 1903 et secrétaire perpétuel à partir de 1919), Frédéric Masson (né à Paris le 8 mars 1847 et mort à Paris le 19 février 1923) habita ici (bâtiment détruit).
 
Un des plus grands numismates du 19ème siècle et archéologue, Louis-Félicien-Joseph Caignart de Saulcy (né à Lille en 1807 et mort à Paris en 1880) a également habité cette rue.

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook