rue de l'Abbé-Grégoire (6ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




   Origine/histoire de la rue


La partie comprise entre la rue de Sèvres et la rue du Cherche-Midi a été ouverte le 23 février 1644 à la suite d'une vente faite par l'abbaye Saint-Germain appartenant aux Bénédictins. Elle porta d'abord le nom de rue Saint-Maur-Saint-Germain en mémoire d'un des principaux disciples de Saint- Benoît puis ce fut le passage du Manège en 1816. Plus tard, en 1868, elle prit le nom de rue des Missions à cause de sa proximité du séminaire des Missions Etrangères.

Depuis un arrêté préfectoral du 4 novembre 1880, elle porte le nom de l'abbé Henri Grégoire (Vého (Trois-Évêchés), le 4 décembre 1750 - Paris, le 28 mai 1831), évêque constitutionnel de Blois, décédé dans une maison voisine au n° 44 de la rue du Cherche-Midi.


 


rue de l'Abbé-Grégoire - agrandir le plan

 

rue de l'Abbé-Grégoire - Paris 6eme

Ancienne indication de la rue Saint-Maur, dont le mot "Saint" a été effacé pendant la Révolution

   Choses à voir, à faire


 
2 - Le poète, dramaturge et romancier François Coppée (1842-1908) est né ici.

La rue François-Coppée porte aujourd'hui son nom.

 
 
9 - Le peintre et graveur Nicolas-Toussaint Charlet (Paris, le 20 décembre 1792 - Paris, le 30 décembre 1845) est mort ici.
 
 
17 - Ici demeurait René-Théophile-Marie-Hyacinthe Laennec (Quimper, le 17 février 1781 - Douarnenez-Ploaré, le 13 août 1826), un médecin français, inventeur du pectoriloque ou stéthoscope, et donc de l'auscultation.

 
Plaque : "R. Théophile H. Laennec, inventeur de l'auscultation, né à Quimper en 1781, mort à Kerlouarnec en 1826, habita cette maison en 1825 et 1826".

rue de l'Abbé-Grégoire - Paris 6ème

  Toutes les plaques du 6ème arrondissement

 
 
33 - L'Adalie - restaurant
Cuisine française

  On en parle : Gilles Pudlowksi (01/2015)

 

rue de l'Abbé-Grégoire - Paris 6èmee
© mattermatters - 04/2010

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook