rue Cloche-Perce (4ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




   Origine/histoire de la rue


"Date de 1250 environ, elle doit son nom à une enseigne "A la Cloche Perçée", dont par corruption on a fait Cloche Perce. Cette enseigne se voyait encore en 1636. Une grande partie de cette rue fut absorbée en 1854, pour le percement de la rue de Rivoli. En 1660, elle avait porté le nom de rue de la Grosse-Margot, à cause d'une auberge, dont la patronne probablement assez grassouillette, répondait au nom de Margot. Précédemment de 1300 à 1313, elle s'appelait la rue Renault-le-Fèvre (Renaut l'artisan,l'ouvrier)."

Nouveau Dictionnaire Historique de Paris, Gustave Pessard, 1904

 


rue Cloche-Perce - agrandir le plan

 

   Choses à voir, à faire


La partie centrale de cette rue moyenâgeuse a été absorbée par la rue de Rivoli. La partie sud (entre la rue de Rivoli et la rue François-Miron) occupe deux niveaux, l'un correspondant à la hauteur de la rue François-Miron, l'autre correspondant à la hauteur de la rue de Rivoli, percée plus en profondeur et donc plus basse que les rues anciennes.

 

rue Cloche-Perce - Paris 4ème
 
rue Cloche-Perce - Paris 4ème

Les maisons au croisement de la rue François-Miron et de la rue Cloche-Perce
© Wikinade - 04/2009

 

La rue Cloche-Perce vue depuis la rue du Roi-de-Sicile

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook