place du Parvis-Notre-Dame - place Jean-Paul II (4ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




   Origine/histoire de la place


La place actuelle fut aménagée par Haussmann en 1865 au détriment d'anciens ilôts de maisons, et est aujourd'hui quatre fois plus grand qu'au Moyen Âge, époque à laquelle Notre-Dame était enserrée de maisons qui la touchaient presque.

Un arrêté municipal du 2 août 2006 rajouta le nom du pape polonais Jean-Paul II, Karol Józef Wojtyla (Wadowice, le 18 mai 1920 - Cité du Vatican, le 2 avril 2005), au nom du parvis.

 
Découvrez les meilleurs livres sur Paris
 


place du Parvis-Notre-Dame - place Jean-Paul II - agrandir le plan

 

Le Parvis, où se trouvait jadis l'échelle patibulaire de l'évêque et la statue du Grand Jeûneur, était bien plus étroit qu'aujourd'hui et encombré de boutiques. A l'époque de la Révolution, la place était limitée au nord par les vieilles maisons de la rue Saint-Christophe, au midi par les bâtiments de l'Hôtel-Dieu qui ont disparu vers 1882, au couchant par l'hospice des Enfants-Trouvés. C'était à peu près le quart de la surface actuelle. Le Parvis actuel est formé de l'ancien Parvis et de la rue Neuve-Notre-Dame construite en 1163 par Maurice de Sully. Cette rue s'appela jadis rue Sainte-Geneviève-des-Ardents, à cause de la chapelle qui, placée en face de la cathédrale, devint Notre-Dame-la-Petite, ou des Miracles. Cette chapelle fut érigée en paroisse en 1132 et démolie en 1745. Sur son emplacement s'éleva un hôtel qui devint l'hospice des Enfants-Trouvés. Cet hospice, édifié par Boffrand en 1748, servit aux Enfants-Trouvés jusqu'en 1838, époque où ils furent transférés rue d'Enfer, puis devint le Bureau central des Hôpitaux jusqu'à sa démolition en 1877. La rue Neuve Notre-Dame, dite de la Raison en 1793, disparut en 1865. Au sud du Parvis se trouve la statue de Charlemagne, oeuvre du sculpteur Louis Rochet, qui figura aux expositions de 1867 et de 1878 et ne fut inaugurée officiellement qu'en 1882.

(Promenades dans toutes les rues de Paris - 4e arrondissement, Marquis de Rochegude, 1910)

 

   Choses à voir, à faire


 
L' Hôtel-Dieu, le plus vieil hôpital de Paris.

 
 
La Crypte archéologique du parvis Notre-Dame
 
 
La Cathédrale Notre-Dame de Paris
 
 
La statue Charlemagne et ses Leudes, une oeuvre du sculpteur Louis Rochet (1882).
 
Le Point Zéro que vous trouvez en avant du portail de la cathédrale Notre-Dame, sur la gauche, est utilisé par les géographes pour fixer les distances à partir de Paris. Il est matérialisé par un pavé octogonal en bronze de 80 kg, marqué en son centre par une rose des vents au milieu de laquelle sont représentées les armes de Paris et les initiales des quatre points cardinaux.

 

place du Parvis de Notre-Dame - Paris 4ème

Notre-Dame de Paris et la statue de Charlemagne
© Delox - Martin Deák - 03/2007

 

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook