La rue de Bretagne - 75003







"La partie située entre la rue Vieille-du-Temple et la rue de Beauce existait dès 1626, sur la Culture du Temple, l'autre partie qui longeait les murs du Temple, entre la rue de Beauce et la rue du Temple et qui ne fut réunie à la rue de Bretagne qu'en 1851, s'appelait rue de la Corderie-du-Temple, à cause des ouvriers cordiers qui travaillaient le long des murs et dans les fossés du Temple. Le voisinage de la place des Vosges, qui d'après le projet d'Henri IV devait s'appeler place de France, a fait grouper dans ce quartier les noms des anciennes provinces de France. La Bretagne réunie à la couronne en 1491, par le mariage de Charles VIII et d'Anne de Bretagne, ne fut définitivement annexée que sous François Ier en 1532. La rue de Bretagne occupe l'emplacement de l'ancien couvent des Filles-du-Calvaire, démoli en 1790, et qui fut remplacé par un théâtre nommé le Boudoir des Muses de 1792 à 1807."

Nouveau Dictionnaire Historique de Paris, Gustave Pessard, 1904











14. (plaque) "Ici, le 16 juillet 1942, furent incarcérés avant d'être transférés au vélodrôme d'hiver puis déportés dans des camps d'extermination nazis, des hommes, des femmes et des enfants juifs du IIIe arrondissement."

rue de Bretagne - Paris 75003

© Monceau





rue de Bretagne - Paris 75003

© telomi





rue de Bretagne - Paris 75003















Les rues de Paris sur Amazon
Les rues de Paris sur Amazon