rue Brantôme (3ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               


   Origine/histoire de la rue


La voie piétonnière actuelle fut créée, en 1977, dans le cadre de l'aménagement du secteur des Halles. Un décret préfectoral du 24 janvier 1977 lui (re)donna la nom de l'ancienne rue Brantôme qui se trouvait à proximité de celle-ci. Pierre de Bourdeille (Bourdeilles, vers 1540 - Saint-Crépin-de-Richemont, le 15 juillet 1614), abbé et seigneur de Brantôme, était un écrivain, surtout connu pour ses écrits "légers" relatant sa vie de courtisan et de soldat.

Le passage Brantôme debouche dans cette rue.

 
L'impasse de Clairvaux débouchait au 180 de la rue Saint-Martin.

"Dès 1273, elle s'appelait rue-des Petits-Champs; depuis 1864 seulement, elle a reçu le nom de Brantôme. Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme (1557-1614), est le chroniqueur si intéressant qui fut l'auteur de la Vie des Grands Capitaines, des Hommes illustres et des Dames galantes. On l'a nommé "le valet de chambre de l'Histoire", à cause des détails intimes qu'il a donnés sur certains de ses personnages. "Ce curieux conteur, disait M. de Barante qui nous fait vivre au milieu d'un siècle dont les moeurs prêtent à l'histoire plus d'intérêt que n'en présentent les temps qui ont suivi." Au 15, est une vieille maison, qu'on prétend avoir été une des nombreuses habitations qu'on prête à Gabrielle d'Estrée. La famille de l'architecte Lenoir y resta jusqu'en 1792." - Nouveau Dictionnaire Historique de Paris, Gustave Pessard, 1904

 

rue Brantôme - Paris 3ème
   Choses à voir, à faire

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook