rue Bernard-de-Clairvaux (3ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




   Origine/histoire de la rue


Voie piétonnière créée, en 1977, dans le cadre de l'aménagement du secteur des Halles. Un décret préfectoral du 24 janvier 1977 rappela l'ancienne impasse de Clairvaux, détruite lors de la création du quartier, en lui donnant le nom de Bernard de Fontaine, abbé de Clairvaux (château de Fontaine-lès-Dijon, 1090 ou 1091 – abbaye de Clairvaux, le 20 août 1153), réformateur de la vie religieuse.

 
L'impasse de Clairvaux débouchait au 180 de la rue Saint-Martin.

"En 1830, c'était la ruelle Troussevache aboutissant à la rue Troussenonain (aujourd'hui rue Beaubourg). Au XVe siècle, elle prit le nom d'impasse de Clairvaux parce que les abbés de Clairvaux, y ayant fait construire une maison de ville, la réduisirent en impasse. Toutes ces rues, foyer de la prostitution, portaient pour la plupart des noms obscènes et les noms de Trousse-vache, Trousse-Nonnain, démontrent suffisamment, quelles pouvaient êtres les moeurs des habitants et habitantes de ces rues "chaudes" comme les appelait le poète Guillot." - Nouveau Dictionnaire Historique de Paris, Gustave Pessard, 1904

 


rue Bernard-de-Clairvaux - agrandir le plan

 

 

   Choses à voir, à faire


Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook