rue des Filles-Saint-Thomas (2ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               


   Origine/histoire de la rue


"Indiquée sur le plan de Gomboust en 1652, elle doit son nom au couvent des Filles de Saint-Thomas d'Aquin, sur l'emplacement duquel se trouve aujourd'hui la Bourse; cette rue avait été percée au XVIIe siècle sur les terrains appartenant partie aux Filles Saint-Thomas, partie aux Petits Pères Augustins, fondés en 1640. Pour cette raison, elle s'appela d'abord rue Saint-Augustin, parce qu'elle longeait les murs du couvent de ces derniers. On la nomma ensuite rue des Filles Saint-Thomas, pour la raison que le couvent de ces religieuses y était situé, puis rue Neuve-des-Filles-Saint-Thomas et en 1793, rue des Filles Saint-Thomas tout court. Après la destruction de ces couvents en 1790, la rue des Filles-Saint-Thomas fut prolongée jusqu'à la rue Notre-Dame-des-Victoires. Ce prolongement fait aujourd'hui partie de la place de la Bourse (côté des numéros impairs)".

Nouveau Dictionnaire Historique de Paris, Gustave Pessard, 1904.

 


Agrandir le plan

Découvrez la rue des Filles-Saint-Thomas.

 

   Choses à voir, à faire


    11 - Plaque : "Brillat-Savarin, auteur de la "Physiologie du goût", né à Belley le 2 avril 1755, est mort dans cette maison le 2 février 1826."

Aujourd'hui, la rue Brillat-Savarin (13e arrondissement) honore sa mémoire.

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook