boulevard des Italiens (2ème et 9ème arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




   Origine/histoire du boulevard


Numéros impairs : 2ème arrondissement
Numéros pairs : 9ème arrondissement

Voie ouverte par lettres patentes de juillet 1676 et arrêt du Conseil d'Etat du Roi du 21 juin 1704. Appelé à l'origine boulevard Neuf, puis boulevard du Dépôt, boulevard de la Chaussée d'Antin, boulevard Cerutti (pendant la Révolution), boulevard de Gand (de 1815 à 1828) et, finalement, boulevard des Italiens.

Le nom évoque la proximité de l'ancien Théâtre de la Comédie Italienne. Cette troupe présentait au public des oeuvres jouées en italien, puis en français.

La rue des Italiens a la même origine.

  Découvrez ce boulevard en vieilles photos

 


boulevard des Italiens - agrandir le plan

 

Pendant le Directoire, le boulevard des Italiens, devenu le rendez-vous des royalistes, s'appela le Petit-Coblentz et sous Louis XVIII, le boulevard de Gand. Les arbres de l'ancien temps qui s'y trouvaient encore avaient acquis à cette époque des proportions qui motivaient les plaintes des habitants des maisons riveraines.

Extrait de Les Jardins et les Squares, Robert Hénard, 1911.

 

   Choses à voir, à faire


26 - La Librairie Del Duca, créée en 1952 par Cino del Duca, l'un des plus mythiques éditeurs et patrons de presse. C'était d'abord une petite librairie d'une cinquantaine de mètres carrés devenue au fil des ans l'une des plus belles enseignes du monde des lettres avec 200 mètres carrés et une offre diversifiée: des Pléiades à la BD en passant par le roman, le polar et l'histoire. Del Duca était également réputée pour ses ouvrages d'art (elle a été galerie d'art). La librairie a du fermer ses portes, le 30 novembre 2012, sans doute récupérée par le Monoprix voisin qui étendra sa surface. Sans un rayon livres...

 

boulevard des Italiens - Paris 2ème/9ème

Le boulevard des Italiens
© Perry Tak - 09/2011

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook