rue Herold (1er arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




rue Hérold - Paris 1er

   Origine/histoire de la rue


La rue porte depuis le 21 février 1881 le nom du compositeur Louis Joseph Ferdinand Herold (Paris, le 28 janvier 1791 - Paris, le 19 janvier 1833), (probablement) né dans la maison qui porte le n° 10.

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise, 13ème division.

Il existe un jardin Hérold dans le 19ème arrondissement.

 
Découvrez les meilleurs livres sur Paris
 


Agrandir le plan

 

Porta au 13e siècle le nom de rue des Vieux-Augustins, ainsi d'ailleurs que la rue d'Argout qui en est le prolongement. Les Augustins, venus d'Italie sous Louis IX, y avaient un moustier vers 1285 avant d'aller s'établir de l'autre coté de la Seine. En 1867 la rue prit le nom de rue d'Argout et en 1881 le tronçon qui nous intéresse ici s'appela rue Herold en l'honneur du compositeur (1791-1833). Après le 13 vendémiaire le baron de Batz habita l'hôtel de Beauvais qui se trouvait au 31 de la rue des Vieux-Augustins.

(Promenades dans toutes les rues de Paris - 1er arrondissement, Marquis de Rochegude, 1910)

 

rue Hérold - Paris 1er

Le Zouave de la rue Hérold
© Erick - 10/2011

   Choses à voir, à faire


 
1-3-5-7-11-15 - De vieilles maisons qui n'ont pas plus de deux fenêtres par étage.

 
 
4 - Ekobo Ecology & Design - boutique de décoration qui propose une ligne d'objets design 100% bambou

www.ekobo.org

 
 
5 - Lemoni Café - restaurant
Cuisine crétoise, biologique
Il s'agit de mettre en avant les saveurs et les bienfaits de la cuisine crétoise. Pour les ingrédients  : on ne travaille ici que des produits frais de saison, des céréales biologiques que l'on assaisonne avec de l'huile d'olive, des viandes blanches et du poisson. Les légumes sont cuits à la vapeur sans graisse.

www.lemonicafe.fr

 
 
10 - Maison où est né le compositeur Louis Joseph Ferdinand Herold en 1791.

 
Plaque commémorative : "Dans cette maison est né le 28 janvier 1791, Louis-Joseph Ferdinand Hérold, auteur de "Zampa" et du "Pré aux Clercs". Par les soins de la société des compositeurs de musique, 28 janvier 1879."

rue Hérold - Paris 1er
© Mu - 06/2010
 
 
17 - Emplacement d'un ancien hôtel Herault au 17e siècle, puis hôtel meublé de la Providence vers 1793. Cet hôtel de la Providence (ancien 19 de la rue des Vieux-Augustins) était tenu en 1793 par Mme Grollier et c'est là que Charlotte Corday descendit le 11 juillet 1793. Le 13 elle acheta son couteau à l'arcade 177 du Palais-Royal, chez Badin, coutelier, et quitta l'hôtel le soir à six heures pour se rendre chez Marat. Le 14 de la rue Herold cessa d'être hôtel, et son voisin, le 12, qui était hôtel meublé de Francfort, hérita du souvenir de Charlotte, mais c'est bien au 14, démoli en 1893, que se trouvait l'hôtel historique. Le crâne de Charlotte Corday est chez S. A. I. le prince Roland Bonaparte, et la baignoire de Marat est au Musée Grévin (Lenôtre). Le 12 a été englobé dans la Caisse d'Epargne.

(Promenades dans toutes les rues de Paris - 1er arrondissement, Marquis de Rochegude, 1910)

 
 
19 - Hôtel Odyssey by Elegancia  

  Infos, photos et réservations : Booking.com

 
 
21 - Le Musée en Herbe


rue Hérold - Paris 1er

 
 
23 - Le Rouerge - restaurant
Cuisine française

 

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook



LaFourchette_web_160x600

160x600 Best Price