rue des Moulins (1er arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




   Origine/histoire de la rue


Existait en partie en 1624 et s'appela rue Royale-Saint-Roch. Prolongée en 1607, elle a été diminuée en 1878 par l'avenue de l'Opéra. Sur son emplacement se trouvait une colline, où tournaient des moulins. Jeanne d'Arc s'y était établie en 1429. Cette colline des moulins qui s'appela butte Saint-Roch était double et factice. Les moulins disparurent vers 1668.

(Promenades dans toutes les rues de Paris - 1er arrondissement, Marquis de Rochegude, 1910)

 


rue des Moulins - agrandir le plan

 

 

   Choses à voir, à faire


Piron habita la rue (1765) et y mourut en 1773 (la première porte à droite en entrant par la rue des Petits-Champs).

Un grand nombre de conventionnels y logèrent. Bonaparte en 1774 descendit à l'hôtel des Patriotes Hollandais, où s'étaient groupés les députés de la Corse. En l'an VII, M. J. Chénier était au 504 ainsi que Louvet.

 
 
4 - Hôtel Best Western Paris Louvre Opera  

  Infos, photos et réservations : Booking.com

 
8 - Ancien hôtel meublé de la Côte d'Or. Ancienne demeure du baron d'Holbach, le philosophe matérialiste qui y recevait Diderot, Grimm, et tous les esprits forts de l'époque.


Comme le rappelle une inscription placée sur l'hôtel de Deux-Mondes, au 23 de la rue Thérèse, l'abbé de l'Epée habita une maison aujourd'hui disparue de la rue des Moulins. Il y ouvrit son école de sourds-muets en 1760, et y mourut en 1789 entouré de ses élèves. L'Empereur Joseph II, pendant son séjour à Paris, assista plusieurs fois aux leçons de l'abbé. Pereire avait déjà antérieurement imaginé un enseignement spécial pour les sourds-muets. L'hôtel Gluck d'Epreville démoli, qui appartint ensuite à M. de Sèze, l'avocat, se trouvait en face de la maison de l'abbé, dans la rue des Moulins, en montant à droite, au coin de la rue Thérèse.

Promenades dans toutes les rues de Paris - 1er arrondissement, Marquis de Rochegude, 1910

 

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook