rue de l'Oratoire (1er arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               




   Origine/histoire de la rue


Précédemment rue de l'Oratoire-Saint-Honoré, une partie de la rue d'Autriche qui existait dès 1252. Elle porte son actuel depuis un arrêté préfecoral du 9 mai 1881, faisant référence à l'ancien couvent des Pères de l'Oratoire dont l'église est aujourd'hui le temple de l'Oratoire. Cette courte rue occupe l'emplacement du chemin de ronde intérieur de l'enceinte de Philippe Auguste.

Le jardin de l'Oratoire a la même origine.

Voir aussi la rue d'Autriche (rue disparue).

 


rue de l'Oratoire - agrandir le plan

 

rue de l'Oratoire - Paris 1er
Un Space Invader, rue de l'Oratoire
   Choses à voir, à faire


La rue longe le temple protestant, souvent appelé par erreur temple de l'Oratoire (145, rue Saint-Honoré).

A la fin du 16e siècle se trouvait ici une belle demeure, l'hôtel de Bouchage, la propriété d'Henri de Joyeuse, comte de Bouchage. En 1594, la propriété fut louée par Henri IV our y loger Gabrielle d'Estrées, qui se trouvait ainsi à proximité du Louvre.

En 1611, la fille du comte de Bouchage vendit l'hôtel au cardinal Pierre de Bérulle, qui y fonda la congrégation des pères de l'Oratoire. Comme la communauté prenait de l'importance, on demanda en 1630 à l'architecte Lemercier de construire une grande et belle église, à laquelle Louis XIII accorda la faveur royale. Un peu plus tard y furent enterrés le père et les frères de la marquise de Brinvilliers.

Avant la Révolution, la congrégation des pères de l'Oratoire détenait une bibliothèque de 37.750 ouvrages, dont 300 manuscrits venus de Constantinople. Elle possédait, autour de l'église, d'un vaste couvent. A la Révolution, la congrégation fut supprimée, le couvent fermé et l'église devint un club révolutionnaire puis un magasin militaire. En 1811, Napoléon 1er l'affecta au culte protestant.

 

rue de l'Oratoire - Paris 1er
Temple protestant (Temple de l'Oratoire)
© Istvan - 06/2008

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook