Eglise Saint-Leu-Saint-Gilles (1er arrondissement)

Toutes les rues par arrondissement :                                                               


  Eglise Saint-Leu-Saint-Gilles
92 rue Saint-Denis
75001 Paris

 

Bien que d'une importance secondaire, cette église présente une disposition intérieure assez originale et des oeuvres d'art intéressantes.

Au début du XIIe siècle, une chapelle servait aux habitants du quartier sous le vocable de Saint-Gilles. Vers 1235, une nouvelle église s'élève, toujours dédiée à saint Gilles, auquel on adjoint bientôt saint Leu (en réalité saint Loup, évêque de Sens), dont la fête tombe le même jour.

A partir de 1319, l'église devient insuffisante et doit être reconstruite. Il en subsite les six travées de la nef actuelle. Les bas-côtés sont élevés au XVIe siècle et le choeur, en 1619.

En 1727, les architectes qui restaurent la façade suscitent l'admiration générale en faisant passer, à l'aide d'un échafaudage, le beffroi de la tour nord, qui menaçait ruine, sur la tour sud nouvellement bâtie.

En 1780, le choeur est sensiblement rehaussée au-dessus d'une crypte destinée aux chevaliers du Saint-Sépulcre (cet ordre existe toujours; la chapelle des fonts baptismaux a été mise à sa disposition en 1928).

Saccagée pendant la Révolution, l'église échappe de peu à la destruction. En 1804, le fameux chef vendéen Georges Cadoudal s'y refugie une nuit entière avant d'être arrêté.

Les restaurations entreprises en 1849 concernent surtout la façade dont le clocher nord est reconstruit. De 1858 à 1861, le percement du boulevard de Sébastopol provoque un profond bouleversement de l'église. Les chapelles du chevet sont en grande partie remplacées par un mur néo-renaissance, d'une rare banalité, dû à Victor Baltard.

- Le Guides des Eglises de Paris, Pierre Kjellberg, 1970

 
L'église Saint-Leu-Saint-Gilles - Paris 1er
L'église Saint-Leu-Saint-Gilles

Suivez parisrues.com sur:

Suivez Paris_rues sur Twitter
Suivez parisrues.com sur Facebook